La Tricoterie : Un lieu culturel alternatif au cœur de Saint Gilles

Ouvert depuis le printemps dernier, cet espace coopératif et associatif est devenu un  lieu représentant la culture alternative à Saint Gilles. Cette commune de Bruxelles en pleine transformation a accueilli la Tricoterie.  Située dans un quartier industriel en reconversion, elle occupe 1200 mètres carrés d’une ancienne fabrique. Aujourd’hui, on  n’y confectionne plus de tissu au sens littéral. Elle tisse des fils sociaux, les tricote. Les fils deviennent des  liens et au fil des discussions des rencontrent se font. Une programmation  riche et variée nous apporte un nouveau regard sur le monde d’aujourd’hui, l’économie, la solidarité et la société dans  son ensemble.

Pourquoi la Tricoterie ?

Après 10 ans de travail  l’ASBL  Vertige,  a vu naître son projet en mars 2013.  Cette longue attente donne d’autant plus d’importance à la Tricoterie.

Cet esprit associatif rencontre de nombreux adeptes soucieux d’apporter leurs voix et de construire le monde de demain.  Dans  cette optique la Tricoterie dispense des formations artistiques, des conseils pour aider au développement personnel et au dépassement de soi mais aussi à apprivoiser les nouvelles technologies pour mieux les connaître et les utiliser. Cette dynamique innovante s’inscrit dans l’idée du développement durable. Cette philosophie de vie en société met en valeur la slow food et un mobilier uniquement conçu avec des matériaux recyclables.

Qu’est-ce qu’on y fait ?

Le bouche à oreille fonctionne. A travers des concerts, des discussions, des ateliers, des cafés philos, des expositions, des débats et des marchés biologiques. Tous les dimanches matins, les gourmands peuvent y partager un brunch Ces rencontres favorisent les échanges, les idées fusent afin de pouvoir participer au monde de demain. Cette fabrique de lien  a  été conçue sur des valeurs humanistes et  éco-responsables. Le bio est au cœur de leur idéologie.  A l’entrée de la Tricoterie on peut retrouver des fruits et légumes issus de l’agriculture biologique. Cet engagement éco-responsable est caractéristique de cette coopérative. A l’heure de l’hyper consommation et de la dictature de la rapidité, ce lieu nous permet de revoir notre rapport à la politique,  à la société et à la nature. Des vides dressing sont organisés dans cet état d’esprit. Ils répondent à la demande de nombreuses personnes soucieuses de partager des moments conviviaux et d’utiliser des circuits économiques alternatifs.  Cette  nouvelle conception de la vente et des rapports humains sont déjà présents dans le système de la vente à domicile et du commerce équitable. Chacun trouve sa place et s’engage pour un avenir différent.

Ce lieu participe au renouveau culturel de St Gilles et plus particulièrement de Bruxelles et montre également que des asbl comme Vertige désire promouvoir des idées respectueuses de la nature et du développement de chacun dans une société plus équitable et plus sereine.

Publicités