Daft Punk Random Access Memory : du buzz au succès planétaire

La sortie d’un album de Daft Punk est toujours attendue autant par les fans que la critique. Ce duo électro français  se fait rare dans les médias. Chacune de leur apparition est décryptée. A la fois discrets et masqués, ils connaissent sur le bout des doigts les règles de la communication. Faire saliver sans trop en révéler quitte à retarder la sortie de leur opus. Tout le monde en parle.  Petit à petit un buzz naît sans pour autant que les personnes qui en parlent n’aient encore écouter l’album.

« Get Lucky » un single qui vaut de l’or

« Get Lucky » le titre phare de l’album a connu dès sa sortie dans les bacs, un succès qui dépasse l’entendement. A l’heure de la crise économique du disque, ce duo ne connaît pas la crise bien au contraire. Ils tirent encore leur épingle du jeu. Six semainse après sa sortie fracassante « Get Lucky » continuent de caracoler en haut du hit parade.  Ce single est le plus vendu ses deux derniers mois. La toile s’est emparée du phénomène Daft Punk. Cette chanson plutôt punchy, dansante amène du dynamisme. Cette bonne humeur semble contagieuse.  Plus de 38 000 acheteurs en 72H se l’on procuré en kiosque Ils battent ainsi le record établi par Adèle avec « Skyfall ».  Ce n’est pas rien.

Random Access Memory  écrase la concurrence

Daft Punk sur Deezer

Le label Sony a fait une belle recette en signant cet album. Les téléchargements ont explosé. Ils atteignent les sommets 67 552 exemplaires vendus en ligne pour le moment. Qui l’aurait cru. En à peine plus de deux semaines, cet opus s’est répandu comme une trainée de poudre sur la toile. Ce chiffre ne comptabilise pas les milliers d’écoutes en streaming  sur des sites comme  Deezer, Spotify ou encore You Tube.

Ce mode d’écoute est de plus en plus plébiscité par un public désireux de découvrir ou de recouvrir des artistes. C’est un bon moyen d’enrichir sa culture musicale de quelques pépites et de les partager sur les réseaux sociaux.Plus d’un artiste rêverait de cette reconnaissance numérique.

Ce n’est pas tout. Random Access Memory a conquis le cœur des mélomanes et des curieux. 127 361 copies ont été vendues. Plus fort qu’un album de Céline Dion. Ces chiffres éloquents dévoilent le meilleur démarrage d’un album depuis 2007. Ces données apportées par le Syndicat National de l’Edition phonographique. Elles donneraient presque le vertige. En seulement deux semaines le buzz médiatique s’est transformé en succès dans les bacs et sur la toile. Reste à voir si ce succès se confirmera. Un buzz ne dure qu’un temps. La réussite publique d’un album ne  ne constate que dans la durée. Demeurer en haut du hit parade pendant plusieurs mois sans céder une place est un challenge difficile à tenir quand on sait que de nombreux albums sortent chaque semaine.

Random Access Memory séduit bien au delà de nos frontières

D’après le site suédois Spotify, cet album est en passe de devenir le plus écouté de tous les temps pour cette plateforme d’écoute en streaming. Présente dans 28 pays, elle diffuse la musique aux internautes.

En Angleterre les charts restent une référence en matière de classement musical.  En moins d’un mois plus de 500 000 exemples ont été achetés par le public anglais. Ecrasante.  Le plus remarquable serait qu’il détrône Oasis groupe phare et ambassadeur de la british pop des années 1990.

Aux Etats-Unis 339.000 exemplaires se sont vendus dans les bacs. Ce disque prend donc la tête du classement du magazine Billboard (autre bible pour étudier les réussites et les flops musicaux). Selon lui, il se place sur le podium des  meilleures ventes de l’année après le dernier opus de Justin Timberlake. Secondé cet artiste prouve que la  vibe de Daft Funk s’exporte parfaitement. La French touch dont fait partie  Daft Punk a de beaux jours devant elle.

Leur côté à la fois décalé et ancré dans le monde virtuel fait de ce groupe une référence musicale incontournable. Mêlant l’électro, la dance, le rock et une pop légère et acidulée, ce duo a su créer des morceaux dont on retient le gimmick. La mélodie reste aussi facilement en tête.

En quatre albums, ils ont produits des titres incontournables comme Around the world et One More Time  et continuent  de tracer leurs  routes.

A la fois futuriste et old school, ils marquent les esprits et ne laissent personne indifférents. C’est peut-être leur secret pour susciter l’intérêt sans lasser.

site officiel: http://www.daftalive.com

Jessica Staffe

Publicités