Le Centre belge de la Bande Dessinée : la Bande dessinée dans tous ces états

Hall du centre belge de bande  dessinée

Hall du centre belge de bande dessinée

Le centre belge de la bande dessinée revisite le 9 ème art.  Il propose des expositions permanentes autant que des évènements temporaires.  En ce moment, l’exposition temporaire est consacrée à l’œuvre de Willy Wandersteen.

L’histoire de la bande dessinée de la Belgique et d’ailleurs

A travers les premiers couloirs, le visiteur peut découvrir l’histoire de ce genre littéraire.  Elle est liée à celle de la presse. Les Etats-Unis et l ‘Allemagne sont les premiers pays où des planches de bandes dessinées sont publiées dans des journaux. Cette nouvelle forme d’art mêlant dessin et littérature connaît un vif succès. Les lecteurs apparaissent séduits. Le tirage des journaux s’en ressent. Certains dessinateurs et caricaturistes s’associent à ces publications.  Leur carrière est lancée grâce à cette reconnaissance.

Les périodiques et la BD : une grande histoire d’amour

les périodiques de la Bande Dessinée

les périodiques de la Bande Dessinée

Des revues comme Fluide Glacial, Spirou, Pilote, ou le journal de Mickey promeuvent la bande dessinée et lui offrent ses lettres de noblesse. Créé en 1958, Pilote est l’archétype des périodiques qui laissent une place importante au 9 ème art. Il est né de la collaboration entre six hommes de presse et de bande dessinée. Leur but est de fonder un média pour les jeunes.

D’autres magazines précurseurs avaient ouvert la voie. Le Petit Vingtième supplément illustré du XXème siècle a donné l’occasion à Hergé de s’exprimer. C’est le premier magazine à diffuser les aventures de Tintin, le petit Reporter en 1929. Pionnier du genre, il a inspiré notamment Spirou est le seul à être toujours imprimer. Depuis 1939, plusieurs générations d’adolescents ou de pré-adolescents ont été conquises par les aventures de Spirou, Fantasio et tous leurs amis. Cette réussite prouve que la bande dessinée  a su gagner autant le cœur des enfants que celui des adultes.

numéro de fLuide glacial

numéro de fLuide glacial

 La Belgique une terre de Bande dessinée

La Belgique représente un véritable vivier de talents. Jean Roba, Peyo, André Franquin, Bob de Moor, Hergé,  André-Paul Duchâteau, Paul Cuvelier, Raymond Macherot, Morris ont donné naissance à des héros comme Spirou et Fantasio, Lucky Luke, les Schtroumpfs, Tintin, Le Chevalier Rouge, Boule et Bill, Poussy, Rantanplan, Corentin et Gaston Lagaffe pour ne citer qu’eux. Ils ont bercés l’enfance de nos parents, la nôtre et accompagneront celle de nos enfants. Intemporels, ils racontent les mœurs d’une époque. Certaines histoires abordent des thèmes de société et dénoncent avec humour et ironie les dérives ou les excès d’une période donnée. Les personnages enfantins relèvent parfois des défis d’adultes et se confrontent à la vie réelle. D’aventures en aventures, ils se forgent un caractère, une identité.

Willy Vandersteen en est un fervent représentant. Bob et BobetteBessy, le Chevalier Rouge, la Famille Guignon, le Prince Riri Suske en Wiske ont grandi sous la plume de cet auteur.  A travers ces vignettes , il analyse la société, critique les mœurs et se moque des convenances. Bob et Bobette soutiennent parfois des discours politisés. Il dévoile ainsi ses convictions personnelles et son engagement en faveur de l’indépendance de la Flandre.

exposition temporaire du centre belge de la Bande dessinée consacrée à Willy Vandrestein

exposition temporaire du centre belge de la Bande dessinée consacrée à Willy Vandersteen

Aujoud’hui, la bande dessinée est un média à part entière. Le 9 ème art est le support  littéraire le plus vendu. Il ne connaît pas la crise. Des millions d’exemplaires sont vendus chaque année. Cette ferveur traduit un goût certain pour la lecture des enfants de 7 à 77 ans.

Le centre belge de la bande dessinée est un endroit incontournable à Bruxelles pour tous ses amateurs. Ils seront tout autant charmés par les expositions que par le bâtiment en lui-même.

Jessica Staffe

Publicités