Arnaud Tsamère : Le rire est une chose promise

Image

Arnaud Tsamère présente son one man show chose promise au Casino de Paris. Son humour absurde vous garantit une soirée hilarante. Saupoudré d’ironie et d’humour noir, ses scénettes  s’inspirent parfois du théâtre de boulevard. Seul, il occupe l’espace scénique comme personne. Energique, truculent il sait manier la langue française. Toujours en interaction avec le public, il s’investit corps et âme pendant plus d’une heure et demie. Burlesque et décapant on remarque rapidement que ce comédien a été formé à l’improvisation théâtrale. Il jongle aisément avec les personnages quitte à nous perdre un peu.

Une promesse tenue

Co écrit avec François Rollin et Arnaud joyet, l’intrigue de chose promise se fonde sur une promesse. Patrice Valenton professeur de Sciences économiques dans un lycée monte sur scène. Mais pourquoi ? Rémi son meilleur ami d’enfance vient de mourir suite à un tragique accident de voiture. Pour honorer sa mémoire, il décide de reprendre les notes que son comparse a laissé sur un carnet afin de créer un spectacle unique. Rémi se rêvait comédien d’un jour. Au Balto son bar fétiche considéré comme son quartier général, il animait les soirées. Roi du comptoir, ce trublion profitait de la vie.

Les professeurs n’auraient-ils pas une âme de comédien ? Au fil de la représentation,  Patrice Valenton alias Arnaud Tsamère se révèle être un comédien en devenir. Il a tenu sa promesse et a recollé les morceaux d’une existence perdue. La vie de son ami passe en accéléré. Il se moque ouvertement de ses travers  avec parcimonie. Décalé, il passe de situations complètement absurdes à des moments empreints de réalité et d’émotion.

Des effets très spéciaux

 Dans ces deux premiers sketches, Arnaud Tsmaère aborde la ventriloquie et les ombres chinoises. Ces thématiques correspondent parfaitement à l’univers haut en couleur et fou de cet artiste. Délirant, il  fait de ses numéros un véritable spectacle.  Il raconte des histoires complètement décalées dans lesquelles ces personnages irréels  croisent des créatures venues d’horizons lointains et très variés. Un militaire arrive à rencontrer un éléphant, des oiseaux, un chameau, des lapins dans une contrée pourtant pas si lointaine. Ce mélange étonnant crée un cocktail humoristique détonant et original.  Ces deux passages peuvent autant amuser les enfants que les adultes. Finalement comme deux niveaux de lecture ne cessent de d’entrelacer tout le monde  y trouve son compte. Les abdominaux et les zygomatiques travaillent tout au long de ses performances. Pas de répit pour le rire. Quelques clins d’œil à  des séries viennent agrémenter le contenu de références de chose promise. Cette maîtrise du jeu  illustre une écriture plus que réussie.

Du théâtre de boulevard

 La partie du one man Show la plus spectaculaire est celle de la  pièce de théâtre de boulevard. Arnaud Tsamère y incarne tous les personnages, des plus farfelus au plus sérieux. Autant d’hommes que de femmes, des jeunes et des vieux tous passent au crible. Ce moment de grand théâtre est à couper le souffle. Cette performance scénique prouve que ce comédien a gagné  ses galons d’humoriste grâce à l’improvisation théâtrale. Chaque personnage prend vie sous la houlette de cette artiste. En l’espace d’une demie heure maximum, il nous joue la scène finale d’une pièce qui dure en général une heure et demie ou deux heures. Cette vision accélérée amène une nouvelle fois une dimension drolatique à cette représentation.

Après plus de 200 dates et trois ans et demie de tournée, Arnaud Tsamère est arrivé en haut de l’affiche.  Grâce à ses multiples talents, il a su conquérir le public et se faire une place dans le milieu du théâtre parisien où la concurrence est plus que rude.

Jessica Staffe

Publicités