La love life parade 2012: pour une musique solidaire

love live parade 2012

A l’occasion de leurs 20 ans  l’association Solidarité Sida a organisé dimanche un grand évènement. Cette deuxième édition de la Love Live Parade  a été soutenue par une trentaine de groupes, de chanteurs ou encore de DJ.

En avant la musique

De  Bastille à Opéra, les chars progressaient au rythme de la musique. Il y en avait pour tous les goûts. Le rock côtoyait l’électro, la techno, la pop, les musiques urbaines, scène française, et disco.  Les artistes se sont produits  sous un soleil radieux et applaudis par une foule en délire,. Engagés, ils se sont mobilisés afin de continuer à lutter contre le Sida. La musique adoucit les mœurs c’est bien connu. Pendant cinq heures, les rues résonnaient au son de la diversité musicale. Pour une fois, elles appartenaient aux piétons. Certains artistes ont profité de ce rassemblement populaire pour délivrer leur message politique et social. ILs ne pouvaient rêver meilleur tribune.

Au gré de leur avancement, Paris s’est transformé en un festival géant. Cette manifestation suivie par des milliers de curieux permet aussi à des groupes de se faire connaître et d’accroitre leur audience. De belles découvertes et des talents émergent. Cette rencontre avec un public varié parfois composé de fans représente un bon moyen pour eux de créer l’événement et de fédérer un certain nombre de personnes autour de leur art. Ils créent ainsi un lien particulier avec le public qui n’est pas spécialement venus pour les voir mais simplement venu passer un bon moment pour une noble cause.

Des découvertes, des  consécrations : que la musique soit bonne

Cette programmation plus qu’éclectique  proposait un un large choix. Skip The Use, C2C, Bénabar, la rue kétanou, debout sur le Zinc, Hk et les saltinbanques, Didier Wampas étaient au rendez-vous pour le plus grand plaisir des badauds.Ces pépites musicales ne demandaient qu’à être entendues. Des trésors se cachent parfois derrière les têtes d’affiches. Deux prestations sont sorties du lot .

1. Blackfeetrevolution fait partie de ces coups de cœur découverts par hasard.  L’énergie et la rock attitude  bousculent les esprits. Des mélodies travaillées et maîtrisées avec brio sont composées de riffs de guitares parfaitement arrangés.  Tout paraît millimétré. Pas de fausses notes, juste un son savamment étudié. Chaque musicien participe à ce cocktail musical à savourer sans modération. Le résultat est explosif. Pour écouter  c’est par ici

version enregistrer au bus palladium

2.Le concert le plus étonnant fut celui des C2C. La foule en délire n’aurait raté ce moment pour rien au monde. Les personnes claustrophobes n’auraient pas supporté ces mouvements de foules étouffants. Les fans s’étaient donnés le mot. L’ambiance survoltée a accompagné le char tout au long de sa progression. Entre groupies, afficionados de musique électroniques et promeneurs, les C2C ont fait  un carton. Tous les attendaient avec impatience. Une véritable déferlante s’est emparée des rues de Paris. La vague a tout emporté sur son passage.

La musique était au centre de  cette seconde love live parade Même si chacun préfère tel ou tel style, elle continue de fédérer. Ce rassemblement prouve qu’en temps de crise, les individus aiment  partager des instants solidaires. Même s’ils ne durent qu’un temps, leur existence demeure importante.

Jessica Staffe

Publicités